Naïma Karamoko - The Swiss Peak Blog

Naïma Karamoko

par | 6 Avr 2022 | Réseaux Sociaux

Rencontre avec Naïma Karamoko, notre joueuse de tennis suisse qui fait un bon début de saison 2022. Sa situation, ses objectifs et sa collaboration avec l’agence, nous revenons sur les points clés de notre dernière interview.

« J’ai gagné deux tournois au Maroc au mois de mars… »

Tout d’abord, comment vas-tu et comment se passe cette première partie de saison ?

Je vais bien merci ! Ce début de saison se passe bien. Je n’ai pas encore fait énormément de tournois, mais je vais en faire plus pendant le reste de la saison. En double, ça se passe particulièrement bien, j’ai déjà gagné deux tournois au Maroc au mois de mars, donc c’est un début de saison très positif.

Pour faire ces différents tournois tu voyages beaucoup, mais nous savons que tu t’entraînes la majorité de l’année à Genève, au Country club Geneva. Pourquoi avoir choisi la Suisse alors que beaucoup d’autres joueurs partent pour l’Espagne ou d’autre zone ou la météo est plus clémente ?

J’ai choisi la Suisse car au-delà de l’endroit et du climat, c’est surtout l’entraîneur et l’environnement qui est important. J’ai déjà essayé de partir m’entraîner en Italie, et je suis revenue, car je me sens bien à Genève, j’aime la collaboration avec mon entraîneur et je pense qu’il peut encore beaucoup m’apporter.

Je reste cependant ouverte à ce qui se passe ailleurs et je fais des semaines de stage à l’étranger. La semaine prochaine, par exemple, je vais en France, dans l’académie de Jo Tsonga afin de prendre des avis et des conseils extérieurs.

« mon objectif a toujours été de pouvoir jouer les 4 grand chelem… »

Quels sont ensuite les grandes échéances de ta saison ?

Au tennis, il y a énormément de tournoi et chaque tournoi est important pour avancer. Donc, il est difficile de parler de plus grosses échéances. En termes de taille de tournoi, je vais participer à des tournois de catégorie 60’000, qui correspondent au niveau challenger chez les hommes. Ce sont donc des compétitions de plus grande ampleur que celles que j’ai l’habitude de faire. Je participerai à deux de ces 60’000 au Tessin dans une semaine et j’ai l’objectifs d’en rejouer cet été. C’est probablement les plus grosses échéances de ma saison à l’heure actuelle.

Et a plus long terme quels sont les défis qui t’animent ?

A plus long terme, mon objectif a toujours été de pouvoir jouer les 4 Grand Chelem. Donc, dans un premier temps, je vise les qualifications de ces tournois. Puis, j’espère pourvoir atteindre le tableau principal dans un deuxième temps. Je suis persuadée de pouvoir le faire et c’est pour ça que je travaille dur tous les jours.

Finalement, une question sur notre collaboration. Pourquoi travailles-tu avec une agence ?

Je pense que l’image qu’on a à travers les réseaux est importante pour les sponsors. Le gérer seul n’est pas forcément facile que ce soit au niveau du temps que ça prend ou des connaissances que cela demande. Je pense donc que l’agence m’apporte beaucoup à travers les conseils que l’équipe me donne sur la façon de gérer mes réseaux et leur soutien qui me fait gagner beaucoup de temps.

Cette collaboration me permet également d’avoir plus de poids en approchant des potentiels partenaires, ce qui est un vrai atout pour ma carrière.

 

Nous remercions Naïma d’avoir pris le temps de répondre à nos questions et nous lui souhaitons tout le meilleur pour la suite de sa saison 2022 !

Plus d’informations sur nos services auprès des athlètes : https://www.theswisspeak.ch/sports/