The Swiss Peak
Marketing. Digital. Technique

TSP-C

Les raisons d’un écosystème marketing digital performant

Les raisons d'un écosystème marketing digital performant

Dans le monde en perpétuel mouvement du marketing digital, il ne suffit pas d’être présent en ligne. Il faut un écosystème marketing digital performant pour vraiment se démarquer. Mais qu’est-ce qui rend un écosystème marketing digital performant ? À travers cet article nous allons tout d’abord explorer ces raisons sous un angle théorique, puis sous un angle plus concret afin de se rapprocher de votre réalité.

Si vous souhaitez passer directement à l’aspect concret, cliquer ci-dessous :

L'intégration des canaux de communication

Un écosystème marketing digital performant repose sur l’intégration fluide de tous les canaux de communication. Que ce soient les réseaux sociaux, le SEO, le content marketing, ou encore l’emailing, chaque canal doit fonctionner en harmonie. Cette intégration permet de créer une expérience utilisateur cohérente et renforce le message de la marque.

L'analyse des données

L’utilisation des données est cruciale. Collecter et analyser les données des campagnes, des statistiques visiteurs, des posts organiques etc. permet de comprendre ce qui fonctionne et ce qui doit être amélioré. Les outils d’analyse, comme Google Analytics, offrent des insights précieux sur le comportement des utilisateurs, aidant à affiner les stratégies marketing.

L'automatisation des tâches

L’automatisation des tâches marketing, comme l’emailing ou la gestion des réseaux sociaux, permet de gagner du temps et d’améliorer l’efficacité. Des plateformes comme HubSpot ou Brevo aident à automatiser ces processus, assurant une communication constante, pertinente et personnalisée avec les clients.

La création de contenu de qualité

Le contenu est roi, comme le dit l’adage. Un contenu de qualité attire non seulement les visiteurs, mais les engage également. Des articles de blog, des vidéos, des infographies et des ebooks bien conçus et informatifs permettent d’établir une marque comme une autorité dans son domaine et ainsi de renforcer la confiance des clients.

L'optimisation pour les moteurs de recherche (SEO)

Le SEO est une pierre angulaire de tout écosystème marketing digital performant. Une bonne optimisation pour les moteurs de recherche permet d’améliorer la visibilité en ligne et d’attirer un trafic organique de qualité. L’utilisation de mots-clés pertinents, une structure de site bien pensée et un contenu optimisé sont essentiels pour un bon référencement. Une importance toute particulière peut également être mise sur le référencement local, ce sujet est couvert dans notre article Google My Business ou l’art du référencement local.

L'expérience utilisateur (UX)

Une excellente expérience utilisateur est fondamentale. Un site web intuitif, rapide et responsive incite les visiteurs à rester plus longtemps et à revenir. L’UX ne concerne pas seulement l’apparence du site, mais aussi sa fonctionnalité et sa facilité de navigation.

La personnalisation

La personnalisation des expériences utilisateurs est un atout majeur. En utilisant les données collectées, les entreprises peuvent personnaliser leurs communications et offres, rendant chaque interaction unique et pertinente pour le client. Cela augmente l’engagement et la satisfaction des clients.

L'adaptabilité et l'innovation

Enfin, l’adaptabilité et l’innovation sont cruciales. Le monde du marketing digital évolue rapidement, et les entreprises doivent être prêtes à s’adapter et à innover constamment. Suivre les tendances, tester de nouvelles stratégies et technologies, et rester flexible sont des éléments clés pour rester compétitif.

En résumé

Un écosystème marketing digital performant repose sur une intégration harmonieuse des canaux de communication entre eux, l’analyse des données, l’automatisation des tâches, la création de contenu de qualité, le SEO, une excellente expérience utilisateur, la personnalisation, et une grande capacité d’adaptabilité et d’innovation. En mettant en place ces éléments, les entreprises peuvent créer un écosystème robuste et efficace, capable de se démarquer dans le paysage digital concurrentiel.

Concrètement, pour vous, cela donne quoi ?

Prenons un exemple plutôt basique d’un écosystème marketing digital. Vous présentez vos services au travers de votre site web, vous assurez une présence sur différents canaux sociaux et de temps en temps vous faites de la publicité payante à travers Google. Afin d’évaluer la performance de cet écosystème marketing digital, assurez-vous des points suivants :

  • Afin d’optimiser votre présence sur le web, est-ce que votre site web a toutes les bases techniques nécessaires à un bon référencement naturel (meta description de vos pages, structure des H1, H2, H3, entre autres ? Ces critères techniques sont essentiels pour Google, et un manquement à ce niveau peut facilement engendrer une cascade négative dans le résultat d’apparition du moteur de recherche. Bien évidemment, il existe des outils pour vous aider à comprendre ces différents points techniques de votre site web.
  • Votre présence sur les réseaux est-elle réfléchie en fonction de votre audience ? Ou suivez-vous simplement ce que font vos concurrents ? De nos jours, vous pouvez être présents tout partout et nulle part à la fois. Linkedin, Facebook, Instagram, TikTok, Snapchat, Pinterest, WhatsApp, YouTube .. Et la liste est encore longue. Se concentrer là où votre audience est la plus présente, attentive et réceptive est la clé pour être impactant dans votre message. Une fois le choix fait, prenez le temps de revoir votre profil, optimisez-le, renseignez-vous sur les meilleures pratiques d’optimisation de votre réseau social et appliquez-les (utilisation des bons mots clés dans la bio de votre compte LinkedIn, utilisation d’un Linktree dans votre bio Instagram, etc.).
  • Mettez en place par la suite les outils d’automatisation de publication des contenus, vous gagnerez un temps non négligeable.
  • La publicité payante est une partie intégrale de votre écosystème marketing digital. Dans notre exemple avec de la publicité Google, est-ce que votre compte Google Ads est à jour et optimisé ? Le paramétrage d’un compte Google Ads n’est pas à faire à la légère, et comme Google a tendance à mettre son écosystème (très) régulièrement à jour, il est primordial de s’assurer d’être toujours optimisé. Cela peut avoir un impact direct sur vos campagnes Google en cours. Quant à vos campagnes, sont-elles elles aussi optimisées ? Suivez-vous les recommandations de Google les concernant ?
  • Vos campagnes récoltent des informations sur votre audience et l’ interaction de cette dernière avec vos publicités et votre site web. Mais êtes-vous certain d’avoir un paramétrage complet (et correct) vous permettant de vous fier à ces résultats ? Avez-vous placé les bonnes balises de tracking sur votre site web afin de mesurer le tout ? Ces balises sont-elles à jour et en adéquation avec ce qu’exige la campagne faite à travers Google ?
  • Prenons un dernier exemple et imaginons que vous souhaitez également faire de la publicité à travers Meta (Facebook et Instagram). Avez-vous pensé au pixel à implémenter sur votre site web pour le tracking de votre audience ? Avez-vous envisagé de passer à l’API Conversions au lieu du pixel ? Votre écosystème publicitaire Meta est-il convenablement paramétré (à l’instar de celui de Google, un manquement peut péjorer le résultats de vos campagnes).

L’interconnexion de vos outils est un élément primordial dans votre écosystème marketing digital. Bien évidemment, chaque écosystème est différent et évolue selon les objectifs de l’entreprise. De plus, avec l’évolution très rapide du digital, le paramétrage de certains outils de votre écosystème peut rapidement devenir obsolète et de ce fait fausser les résultats et les données obtenus et donc biaiser leur interprétation.

N’hésitez pas à vous tourner vers des experts pour faire un audit de votre écosystème marketing digital. 

Demandez votre audit gratuit

Les raisons d’un écosystème marketing digital performant Lire la suite »

Google My Business ou l’art du référencement local

Google My Business ou l'art du référencement local

Bienvenue dans le monde dynamique du référencement local, où chaque détail compte pour assurer la visibilité de votre entreprise sur le web. Avec plus de 5 ans d’expérience dans l’optimisation pour les moteurs de recherche, notre agence va vous guider à travers les méandres du SEO local avec Google My Business.

Comprendre le référencement local

Le référencement local est la clé qui ouvre la porte de la visibilité en ligne pour les recherches géo-ciblées. Que ce soit pour trouver un « magasin d’articles pour enfant » ou « le restaurant le plus proche », Google affiche les résultats qui comptent le plus pour les utilisateurs locaux. Et c’est là que réside l’opportunité en or pour votre entreprise d’être vue dans le Google Local Pack.

Les clés du Google My Business

Votre fiche Google My Business (GMB) est votre étendard dans l’arène numérique. Assurez-vous que votre catégorie professionnelle est choisie judicieusement — le bon ratio entre le volume de recherche et la concurrence est stratégique.

Les avis clients : La voix de votre réputation

Les avis Google ne sont pas seulement des étoiles dans le cyber-espace ; ils sont le reflet de votre crédibilité. Il ne suffit pas d’avoir une poignée d’avis 5 étoiles ; vous avez besoin d’une multitude pour vraiment briller dans les résultats de recherche.

SEO on-page : Les mots comptent

Insérer les mots-clés pertinents dans la description de votre fiche est crucial. C’est comme le référencement de votre site web ; vous voulez que les termes que vos prospects tapent dans leur recherche apparaissent naturellement dans votre contenu. Plus d’infos sur le SEO ici.

Stratégie de collecte d'avis : Une pratique régulière

Encourager les clients satisfaits à laisser leur avis est essentiel. Il ne s’agit pas de convaincre une majorité silencieuse, mais de donner une voix à celle-ci. Une stratégie de collecte d’avis bien huilée est donc primordiale.

Google My Business - infographie représentant les facteur de référencement 2023

Restez visible, restez local

En optimisant votre fiche GMB et en récoltant des avis de qualité, vous vous positionnez pour atteindre les sommets du Google Local Pack. C’est un monde où la localisation et la satisfaction client sont reines et rois.

Évaluation gratuite de votre Google My Business :

Profitez d’une complète évaluation totalement gratuite de votre fiche Google My Business. Remplissez le formulaire ci-dessous pour commencer votre ascension vers le sommet du référencement local.

Google My Business ou l’art du référencement local Lire la suite »

Comment réduire l’empreinte carbone de votre site web ?

Comment réduire l'empreinte carbone de votre site web ?

L’une des industries dont l’impact est des plus importants sur l’environnement est celle du numérique. De nombreuses entreprises ont déjà commencé à adopter certaines pratiques écologiques dans leur vie quotidienne, mais peu d’entre elles ont commencé à se concentrer sur l’empreinte carbone de leur site web.

Dans cet article, nous vous donnerons quelques moyens pour réduire l’empreinte carbone de votre site.

Qu'est-ce que l'empreinte carbone d'un site web ?

L’empreinte carbone d’un site web est la quantité de CO2 émise lors de l’utilisation de votre site web. Ces émissions sont principalement causées par les serveurs qui hébergent votre site, mais également par les appareils utilisés pour y accéder. En d’autres mots, plus votre site web est complexe, plus il consomme d’énergie et émet de CO2.

Les moyens pour réduire l’empreinte carbone de votre site web

Voici quelques moyens pour réduire l’empreinte carbone de votre site web :

1. Choisir un hébergeur web à faible émission de carbone :

Vous pouvez choisir un hébergeur web qui utilise des sources d’énergie renouvelables pour réduire l’impact environnemental de votre site web, tel que Planetoster ou l’hébergeur suisse Infomaniak.

En optant pour un service d’hébergement vert, vous pouvez réduire considérablement l’empreinte carbone de votre site web. Les centres de données sont souvent très gourmands en énergie et leur consommation est en constante augmentation avec l’explosion du nombre de sites web dans le monde.

Il est important de noter que les services d’hébergement vert ne sont pas tous créés égaux et qu’il est important de vérifier leur crédibilité et leur fiabilité avant de choisir un fournisseur. Vous pouvez par exemple rechercher des certifications environnementales telles que le label ISO 14001 pour vous assurer que le service d’hébergement que vous utilisez est véritablement respectueux de l’environnement.

2. Optimiser les images et les fichiers :

Les images et les fichiers volumineux peuvent ralentir le temps de chargement de votre site web et consommer plus d’énergie. Vous pouvez optimiser les images et les fichiers pour réduire leur taille et améliorer les performances de votre site web. Plus de détail sur ce point dans notre article dédié à l’optimisation des images.

3. Utiliser un design minimaliste :

Un design minimaliste peut réduire la quantité de code nécessaire pour votre site web, ce qui peut réduire la quantité d’énergie nécessaire pour charger votre site web. Les animations et les vidéos sont souvent utilisées pour donner vie à un site web, mais elles peuvent également augmenter considérablement la consommation d’énergie de ce dernier.

4. Utiliser une conception « responsive » :

Une conception « responsive » permet à votre site web de s’adapter à différents appareils tels que des smartphone ou des tablettes. En adaptant votre site à ces appareils, en plus d’améliorer votre référencement, vous pourrez réduire la quantité d’énergie nécessaire pour charger votre site web sur ces différents appareils.

5. Utiliser des plugins de mise en cache et de gestion des scripts pour améliorer les performances de votre site web et réduire la consommation de ressources.

Les plugins de cache permettent de stocker temporairement des copies de votre site web pour réduire le temps de chargement des pages. Cela peut réduire la quantité de ressources nécessaires pour charger votre site web, ce qui contribue à réduire sa consommation d’énergie.

Les scripts sont souvent utilisés pour ajouter des fonctionnalités supplémentaires à votre site web. Cependant, ils peuvent également ralentir le temps de chargement des pages et augmenter la consommation de ressources de votre site web. Les plugins de gestion des scripts aident à l’optimiser des performances et par conséquent réduisent l’impact sur la consommation d’énergie.

En utilisant de tels plugins, vous contribuez à réduire l’empreinte carbone de votre site web. De plus, cela peut également aider à améliorer l’expérience utilisateur en réduisant le temps de chargement des pages et en améliorant la navigation sur votre site web.

Conclusion :

En adoptant des pratiques écologiques pour votre site web et en suivant les méthodes décrites ci-dessus pour réduire l’empreinte carbone de votre site, vous pouvez améliorer ses performances tout en contribuant à un avenir plus durable pour notre planète. Vérifiez l’empreinte carbone de votre site avec le lien suivant : https://www.websitecarbon.com/ Si vous souhaitez de l’aide concernant votre site web n’hésitez pas à nous contacter.

Comment réduire l’empreinte carbone de votre site web ? Lire la suite »

Comment et pourquoi bien optimiser ses images ?

Comment et pourquoi bien optimiser ses images ?

Lorsque l’on crée du contenu pour le web, il est important de penser à optimiser les images qui l’accompagnent. En effet, des images trop lourdes peuvent ralentir le chargement d’une page, ce qui peut avoir un impact négatif sur l’expérience utilisateur et sur le référencement de votre site. Dans cet article, nous allons vous expliquer pourquoi et comment bien optimiser vos images pour le web.

Pourquoi optimiser ses images ?

Optimiser ses images pour le web présente plusieurs avantages :

Améliorer la vitesse de chargement de votre site : des images trop lourdes peuvent ralentir le chargement d’une page, ce qui peut décourager les utilisateurs de rester sur votre site.

Améliorer l’expérience utilisateur : les utilisateurs ont tendance à quitter un site qui met du temps à charger. En optimisant vos images, vous améliorez l’expérience utilisateur et de ce fait vous les encouragez à rester sur votre site.

Améliorer le référencement de votre site : les moteurs de recherche prennent en compte la vitesse de chargement d’une page dans leur algorithme de classement. En optimisant vos images, vous améliorez la vitesse de chargement de votre site et vous augmentez vos chances d’apparaître en haut des résultats de recherche.

Comment optimiser ses images ?

Voici quelques conseils pour optimiser vos images :

Comprimer vos images : la compression est une technique qui permet de réduire le poids d’une image sans perdre en qualité. Il existe de nombreux outils en ligne qui permettent de compresser vos images. Veillez toutefois à ne pas trop compresser vos images, au risque de perdre en qualité.

Utiliser le bon format : le format d’une image peut avoir un impact sur sa taille. Pour les images avec peu de couleurs, privilégiez le format PNG. Pour les images avec de nombreuses couleurs, utilisez plutôt le format JPEG.

Réduire la taille de l’image : inutile d’utiliser une image de grande taille si elle ne s’affiche qu’en petit sur votre site. Réduisez la taille de vos images en fonction de leur utilisation sur votre site.

Nommer vos images correctement : le nom de l’image peut avoir un impact sur le référencement de votre site. Utilisez des noms pertinents pour vos images, en y incluant des mots-clés si possible.

Utiliser les attributs alt et title : les attributs alt et title permettent de décrire une image pour les personnes malvoyantes et pour les moteurs de recherche. Utilisez-les pour décrire vos images de manière pertinente.

En suivant ces quelques conseils, vous pourrez optimiser vos images pour le web et améliorer la vitesse de chargement de votre site, l’expérience utilisateur et le référencement de votre site.

Comment et pourquoi bien optimiser ses images ? Lire la suite »

"Marketing Automation" écrit sur un écran de PC

La marketing automation pour un club de sport

Pourquoi la marketing automation est essentielle à une organisation sportive ?

Au fur et à mesure que les outils de marketing deviennent plus sophistiqués, les consommateurs deviennent moins tolérants pour le marketing qui n’est pas personnalisé. Personne n’aime avoir l’impression qu’on lui vend quelque chose, d’autant plus dans le milieu du sport où il y a une volonté de créer un rapport de complicité et d’authenticité entre l’organisation et les fans.

Qu'est-ce que la marketing automation et le lead scoring ?

La marketing automation est l’automatisation du marketing qui fait référence à l’utilisation de logiciels pour automatiser les tâches répétitives liées aux activités de marketing. Les tâches sont automatisées en réponse à des conditions de déclenchement prédéfinies, qui correspondent généralement à des actions que vos utilisateurs effectuent sur votre site ou dans vos e-mails.

De plus, la marketing automation est souvent combinée à des modèles de lead scoring. Au fur et à mesure que les outils de marketing deviennent plus sophistiqués, les consommateurs vont continuer à développer une moindre tolérance pour le marketing qui n’est pas personnalisé.

Personne n’aime avoir l’impression qu’on lui vend quelque chose. C’est inconfortable et parfois même envahissant, surtout si vous ne cherchez pas à faire un achat à ce moment précis.

C’est ce qui se produit souvent lorsque les organisations sportives ne prennent pas le temps d’engager de manière personnalisée avec leurs fans.

De nombreuses organisations sportives ont besoin de créer de la confiance pour attirer des nouveaux fans et les faire passer à des actes d’achat. C’est pourquoi il est essentiel de suivre ses prospects/fans à mesure qu’ils se rapprochent d’une conversion en fonction des différents produits de l’organisation, en ajustant les tactiques de marketing et les messages en cours de route pour optimiser la vente de billets, d’abonnements ou de merchandising par exemple.

Le lead scoring fonctionne particulièrement bien avec le marketing par e-mail. Au sein de The Swiss Peak Sports, nous avons développé des modèles de fan scoring liés à des activités par e-mail et web afin de mieux comprendre le comportement des fans d’une organisation.

Cas pratique avec le Hockey Club La Chaux-de-Fonds

… ;Dans le cas du Hockey Club La Chaux-de-Fonds, en mettant en place un modèle d’évaluation des fans cela nous aide à identifier les personnes qui ont montré le plus d’intérêt envers l’organisation. Nous avons créé une échelle de points en fonction de 5 catégories de fans.

Pour la réaliser, il faut d’abord créer un attribut de contact « SCORE » qui sera utilisé pour enregistrer le score du contact. Une fois que vous avez créé votre attribut de contact « SCORE », vous devez identifier les actions clés que vos contacts devront entreprendre avant de devenir des fans qualifiés, typiquement les activités par e-mail et web.

Ensuite, il faut créer les différents workflows qui nous permettent de créer une opportunité d’engagements avec le fan afin de pouvoir le mesurer. Par exemple, nous créons des workflows basiques tel que le message d’anniversaire ou le message de bienvenue à la Newsletter qui nous permettent de vérifier si la personne profite de l’offre d’engagement.

Enfin, il faut également créer des automatisations pour faire passer les fans d’une liste de segmentation à une autre en fonction de leur scoring ce qui nous permet ensuite de créer des offres personnalisées en fonction de la qualification des fans.

Ces processus créent des bénéfices pour une organisation sportives en fonction des élément suivants :

  • Simplification des processus marketing au sein de l’organisation;
  • Amélioration de la relation avec la base de données;
  • Personnalisation de la communication avec ses fans;
  • Amélioration de sa connaissance de sa base de données de fans;
  • Création d’opportunités commerciales et personnalisées pour augmenter le LTV (life time value) d’un fan.

Si vous êtes intéressés à développer ce genre de modèle au sein de votre organisation, l’équipe de The Swiss Peak Sports se fera un plaisir à vous accompagner et créer un lien unique avec vos fans.

La marketing automation pour un club de sport Lire la suite »

un exemple de base de donnée efficace qu'un homme est en train d'inspecter

L’importance d’une base de données efficace

Base de données

Une base de données c’est également le fichier client d’une entreprise, d’une organisation ou d’un club. Il est dès lors très important d’avoir une bonne maîtrise de cette base afin de connaître ses clients et d’être en mesure de communiquer avec eux. Une base de données tenue de manière professionnelle permettra d’éviter les doublons, de segmenter votre audience en fonction des profils de client et de créer de nouvelles offres personnalisées.

Les principaux défis de la gestion d'une base de données

Le grand défi d’une base de données est évidemment de pouvoir la tenir à jour au quotidien. Cette mise à jour est primordiale afin d’assurer que nos données soient toujours pertinentes lorsque nous exécutons des actions marketing en fonction de de cibles définies.

Il est donc important d’identifier les canaux d’acquisition qui mettent à jour la base de données. Certains de ces canaux sont manuels comme quand un collaborateur entre simplement les données clients dans la base. D’autres, mettent à jour notre base de manière automatisée. Par exemple, quand un client crée un compte à travers le e-commerce, l’application mobile ou la plateforme de ticketing, ses données sont immédiatement enregistrées.

Il est dès lors essentiel de créer des guidelines qui assurent que les données soient entrées et mise à jour correctement. Nous vous conseillons également d’avoir une personne en charge de votre base qui vérifie les entrées régulièrement.

Activation et segmentation

Avant d’activer une base de données, il faut la segmenter par le biais de la création de personnas. Les personas sont des profils types de clients que nous souhaitons toucher. En effet, vouloir toucher tout le monde individuellement n’est pas une bonne stratégie car nos messages se perdent et on finit, la plupart du temps, par ne toucher personne.

Nous créons donc ces personas afin d’identifier des catégories de personnes qui ont des caractéristiques et des centres d’intérêt similaires. Ces catégories nous permettent finalement une activation de notre base de données à travers des messages personnalisés en fonction des caractéristiques identifiées.

Acquisition multi-canaux

Les bases de données permettent aussi de centraliser les informations des différents canaux utilisés et d’obtenir des acquisitions multi-canaux.

L’idéale serait d’avoir une seule base de données centralisée qui réunit l’ensemble des informations par le biais d’un CRM comme Salesforce par exemple. Si l’infrastructure est répartie entre différentes plateformes avec des base de données distinctes, il est également possible de mettre en place un SSO (Single Sign On) qui permet de mettre à jour les différentes bases de données.

Base de données dans l'industrie du sport

Dans le milieu du sport, les base de données sont extrêmement importantes étant donné que les clubs comptent sur une grande base de fans.

Maîtriser sa base de données permettra donc aux clubs d’avoir une meilleure connaissance des personnes qui assistent à leurs matchs. Grâce à ces informations, ils pourront dès lors personnaliser l’expérience de match et ainsi les offres merchandising par exemple afin de pouvoir maximiser le potentiel et donc les revenus. Cela serait aussi un argument pour renouveler ou trouver des nouveaux sponsors afin d’attirer certaines entreprises à la recherche d’un certain type de clients.

De plus, connaître le profil de ses fans permet également d’établir des stratégies d’acquisition pertinente lors des campagnes d’abonnement et de ventes de billet en indiquant les meilleurs moyens pour les atteindre.

L’importance d’une base de données efficace Lire la suite »

Des plats pris en photo pour être publié sur instagram

Dynamisez vos réseaux sociaux avec des montages photo animés et rythmés #1

Dynamisez vos réseaux sociaux avec des montages photo animés et rythmés #1

Une communication efficace et dynamique pour vos réseaux sociaux!

Vous avez réalisé une nouvelle campagne avec plein de visuels travaillés par des graphistes ou des photographes et vous voulez mettre en avant ce travail sur vos réseaux sociaux ?

Vous avez cliqué au bon endroit !

Grâce à votre agence digitale The Swiss Peak, vous allez découvrir comment réaliser un petit clip vidéo dynamique et tendance pour communiquer sur vos différents réseaux sociaux.

En suivant ce tutoriel vous arriverez en moins d’une heure à réaliser le fameux « 27 pictures challenge » très populaire actuellement dans les Reels d’Instagram et sur Tiktok.

Nous vous avons listé 5 actions à effectuer dans ce sens pour améliorer la performance de votre site web :

1. Préparez votre contenu à partager

Pour partager du contenu sur Tiktok ou dans les reels d’Instagram, le format des publications est le format 9:16. Il est donc important de recadrer votre contenu dans le bon format.

  • Sélectionnez 27 photos et une vidéo
  • Téléchargez l’application InShot

Lien Google Play

Lien App store

  1. Ouvrez l’application Inshot et cliquez sur « Photo »
  2. Sélectionnez la première photo à ajouter depuis votre pellicule
  3. Cliquez sur « Toile », cliquez sur le format « 9 :16 » et appuyez sur le V pour valider
  4. Cliquez sur « Crop», cliquez sur le format « 9 :16 », ajustez la position de la photo et appuyez sur le V pour valider
  5. Cliquez sur « Sauvegarder » puis cliquez sur l’onglet de la maison pour retourner sur l’accueil de l’application
  6. Réitérez cette opération pour l’ensemble des photos et de la vidéo à partager

2. Mettez votre contenu en rythme.

Après avoir passé des heures à recadrer vos plus belles photos (elle est super cette photo de vous à la plage), nous pouvons passer à la mise en rythme de tout ce contenu ! (Image « Montage 1.2 »)

  • Téléchargez l’application VN

– Lien Google Play
– Lien App store

  1. Ouvrez l’application VN et cliquez sur le bouton « + » en bas de votre écran
  2. Cliquez sur « New Project» et sélectionnez votre contenu en commençant par la vidéo et en terminant par les 27 photos
  3. Appuyez sur le bouton « Trim » en bas de votre application et vérifiez que la vidéo se trouve bien en position « 1/28 »
  4. Cliquez sur une des extrémités de la bande jaune et réduisez la durée en maintenant votre clic pour atteindre 4,40 secondes
  5. Cliquez sur la flèche vers la droite pour passer à la première photo
  6. Selon le même procédé que pour la vidéo, réduisez le temps des 26 premières photos à 0,40 seconde 0,20 seconde pour la dernière photo
  7. En étant à l’étape 28/28, vous pouvez cliquer sur le bouton « V » et appuyez sur « Export » en haut à droite de votre application
  8. Cliquez sur « Export original » et sur le bouton « »
  9. Une fois votre vidéo enregistrée, vous pouvez la retrouver directement dans votre pellicule
  10.  

3. Ajoutez de la musique sur les réseaux sociaux

Une fois votre animation prête, vous pouvez passer à l’étape de publication sur le réseau social de votre choix.

Pour Instagram

  • Ouvrez votre application et cliquez sur le bouton « + » en haut à droite de votre application
  • Cliquez sur « reels » et sélectionnez votre clip dans votre pellicule
  • Cliquez sur l’icône de la note de musique et recherchez le son « Swing Lynn » dans la barre de recherche
  • Faites défiler le son pour le faire débuter à 23 secondes puis cliquez sur « Aperçu »
  • Si le son est bien cadré avec les transitions, vous pouvez cliquer sur « suivant » et rédiger votre description avant de publier votre premier REELS !

Pour TikTok

  • Ouvrez votre application et cliquez sur le bouton « + » en haut à droite de votre application
  • Cliquez sur « reels » et sélectionnez votre clip dans votre pellicule
  • Cliquez sur l’icône de la note de musique et recherchez le son « Swing Lynn » dans la barre de recherche
  • Faites défiler le son pour le faire débuter à 23 secondes puis cliquez sur « Aperçu »
  • Si le son est bien cadré avec les transitions, vous pouvez cliquer sur « suivant » et rédiger votre description avant de publier votre premier REELS

Voilà, vous êtes désormais un as d’Instagram et de Tiktok et vous allez pouvoir épater vos amis avec vos qualités de montages vidéo.
Si on vous demande comment vous avez fait, vous pouvez garder précieusement le secret ou vous pouvez dire que vous avez rejoint la cordée The Swiss Peak vers le développement digital !

Dynamisez vos réseaux sociaux avec des montages photo animés et rythmés #1 Lire la suite »

L'expression CRM sous une loupe

Quel CRM choisir pour son entreprise ?

Quel CRM choisir pour mon entreprise ?

Si vous êtes à la recherche d’un CRM (Customer Relationship Management) pour votre entreprise, vous êtes au bon endroit ! Cet article est consacré à vous aider à prendre une décision éclairée sur le meilleur CRM pour votre entreprise.

Posez-vous les bonnes questions

Tout d’abord, vous devez réfléchir à ce que vous voulez que votre CRM fasse et à quel point il sera intégré à votre entreprise. Une fois que vous aurez défini ces critères, vous pourrez commencer à comparer les différents CRM disponibles sur le marché.

Une fois que vous avez décidé du CRM qui vous convient le mieux, vous devez évaluer la facilité d’utilisation et la possibilité de personnaliser le système. Vous devez vous assurer que les fonctionnalités sont intuitives et faciles à prendre en main. Vous devez également vous assurer que votre CRM est compatible avec les logiciels dont vous avez besoin pour gérer votre entreprise.

Enfin, vous devez évaluer le support client et la qualité des services offerts. Vous devez vous assurer que vous obtenez le meilleur service possible et que vous pouvez obtenir rapidement de l’aide lorsque vous en avez besoin.

Activation et segmentation

Le choix d’un CRM peut être un processus complexe néanmoins il est essentiel pour le bon fonctionnement et la croissance de votre entreprise. N’oubliez pas de prendre en compte vos besoins, de comparer les prix et de vous assurer que vous obtenez le meilleur rapport qualité/prix et le meilleur service.

Pour récapituler, les critères principaux à prendre en compte pour choisir un CRM sont : vos besoins, le prix, la facilité d’utilisation, la possibilité de personnalisation et le service client.

Il existe de nombreux CRM sur le marché et il peut être difficile de choisir le bon. Quelques-uns des principaux CRM à considérer sont Salesforce, Microsoft Dynamics, ActiveCampaign, Zoho, HubSpot et Brevo.

Quel CRM choisir pour son entreprise ? Lire la suite »

BABY BOOMERS

Baby boomers : comment inclure ce segment à sa stratégie digitale ?

Baby Boomers: un segment à ne pas négliger

70 millions. C’est le nombre de baby boomers habitant aux États-Unis. Ce pouvoir d’achat influence majoritairement la croissance des entreprises, la création d’emplois et d’autres facteurs qui, cumulés, font prospérer l’économie globale.

Malheureusement, dans le domaine du digital, les baby-boomers peuvent bien trop souvent être traités comme un public secondaire. Pourtant, ils sont de plus en plus nombreux à effectuer recherches, achats, ou autres transactions en ligne. Dans cet article, nous allons nous plonger dans cette génération, et trouver des solutions concrètes pour vous aider à les engager et à les ravir à chaque étape du parcours d’achat.

On tend toujours à croire que les baby boomers n’utilisent pas/n’apprécient pas internet et ses différentes options. Un véritable mythe souvent affilié à de nombreuses fausses idées, alors qu’ils représentent une véritable opportunité selon les domaines, de par leur volume (2e génération la plus peuplée) et leur pouvoir d’achat.

Facebook – Une plateforme fiable et optimale

Les baby boomers, dont l’année de naissance varie entre 1946 et 1965, utilisent Facebook bien plus que toute autre plateforme. Que ce soit pour garder contact avec famille et amis, ou encore pour s’informer, Facebook reste leur environnement de prédilection. Prenez donc le temps de bien définir votre audience, en ciblant précisément certains critères essentiels, comme l’âge, la profession ou encore les intérêts personnels.

Il est bien entendu aussi profitable d’avoir recours à des éléments de social shopping si l’on possède un e-commerce, et d’inclure différents produits sur Facebook.

Contenu – Informations factuelles & focus contenu

Contrairement à d’autres générations, les baby-boomers sont davantage à la recherche d’information que de divertissement pur. Optez alors pour une communication axée produit/service, des mots-clés et titres clairs, directement reliés aux principaux arguments de vente. Ainsi, l’information est plus facilement digérée, et permet d’accéder plus rapidement aux points décisifs du tunnel d’acquisition. En effet, avec un pouvoir d’achat plus élevé, les baby boomers apprécient comprendre les bénéfices et avantages que leur procurent une dépense.

Les baby-boomers préfèrent donc souvent un contenu plus long et détaillé, afin de les aider à justifier leur décision d’achat. Il faut alors faire attention fournir des instructions claires pour répondre de manière proactive à leurs besoins (liens vers une documentation légale ou longs articles de blog sont de vrais atouts). De façon plus globale, chaque génération apprécie la transparence : ce niveau d’ouverture et d’aide conduira souvent à une meilleure satisfaction de l’utilisateur et à une plus grande probabilité d’achat.

Appareil – L’importance du responsive design

Encore un stéréotype à mettre à la poubelle : les jeunes générations sont les seules à être accrochées à leur smartphones. Selon une étude de Forbes, les baby boomers utilisent leurs téléphones en moyenne 5 heures par jour : les marques ne peuvent donc pas ignorer les comportements mobiles de la génération des baby-boomers, qui naviguent sur Facebook, les mails, les applications d’actualité et Internet, le tout directement depuis leur téléphone. Chacun de ces canaux doit donc être tout autant considérés et intégrés à une stratégie marketing souhaitant tirer profit de cette génération. Bien que les approches varient d’une entreprise à l’autre, une combinaison de médias sociaux et d’annonces publicitaires payantes peut vous aider à atteindre la population des baby-boomers et optimiser les performances, à la fois sur mobile comme sur bureau.

Support – Privilégier l’accessibilité

Bien que le chat en direct soit un outil d’assistance populaire pour la génération X et les milléniaux, de nombreux baby-boomers préfèrent la possibilité d’interagir avec une personne réelle. Ce différenciateur clé entre les générations représente une véritable opportunité pour les détaillants d’atteindre et de dépasser les attentes des clients.

Dans l’ensemble, le fait de proposer plusieurs moyens de contacter votre entreprise permet souvent de réduire les frictions pour les consommateurs et constitue un excellent indicateur de confiance. Pour améliorer l’expérience sur votre site Web, mettez un point d’honneur à ce que votre numéro de téléphone et votre adresse mail soient bien visibles. En outre, pensez à faire de ces éléments des liens qui peuvent facilement fonctionner sur les appareils mobiles, pour aider les utilisateurs à appeler en un clic.

Une fois un premier contact établi, il est ainsi plus facile d’enregistrer leurs informations, afin de les recontacter par la suite, par mail par exemple.

L’enjeu du service et de l’assistance directe à la clientèle est de transformer l’incertitude du client en fidélité à la marque.

Personnalisation – Une génération, multiples profils

Une erreur courante consiste à considérer les baby-boomers comme un seul groupe ayant les mêmes préférences. Cependant, pensez au nombre d’années que cette génération couvre – presque 20 ans ! Cela signifie que chaque baby-boomer traverse potentiellement une étape différente dans sa vie : certains inscrivent leurs enfants à l’université et sont au pic de leur carrière professionnelle, tandis que d’autres prennent leur retraite et réduisent leurs dépenses.

Comme toute autre génération, il est donc primordial de segmenter davantage ce groupe pour cibler ceux qui seront les plus intéressés par vos produits ou services. Lorsque vous élaborez du contenu, des campagnes et des stratégies, tenez compte des différences entre une personne de 50 ans et une de 65 ans. Ils n’auront pas les mêmes besoins, des préférences différentes, et rechercheront des choses différentes.

E-commerce – Les achats en ligne à ne pas négliger

Comme discuté, les baby boomers apprécient les réseaux sociaux et la technologie. Pendant la pandémie, ils ont en effet acheté plus de 5.7 fois ce qu’ils achetaient en ligne pré-pandémie, selon le software de gestion de données Oracle. Depuis cet épisode, de nouvelles habitudes se sont créées, et non juste uniquement chez les générations plus jeunes. Les baby-boomers font eux aussi des achats en ligne, et lorsqu’ils n’achètent pas, ils font des recherches en lisant des articles et des critiques.

Il est donc essentiel d’en tenir compte, et d’inclure cette audience dans sa stratégie e-commerce : contenu simple, factuel, avec option de paiement facilités, pour réduire au maximum le parcours d’achat.

Conclusion

Afin d’atteindre efficacement le plus grand nombre de vos clients, vous ne pouvez pas discréditer certains groupes à cause de généralisations et stéréotypes. De nombreuses entreprises peuvent améliorer leurs stratégies de ciblage chez les baby-boomers en comprenant où, quand et comment ils sont en ligne. Facebook, marketing de contenu, e-mailing ou encore processus facilité et intuitif : tous ces éléments sont à prendre en compte lorsque l’on souhait cibler une telle audience.

Chez The Swiss Peak, nous nous sommes spécialisés sur l’ensemble des plateformes en ligne afin d’atteindre les bonnes personnes pour nos clients. Nous développons ainsi une stratégie unique pour chacun de nos clients, en fonction des habitudes d’achat et des préférences de leur public cible.

Baby boomers : comment inclure ce segment à sa stratégie digitale ? Lire la suite »

"Core Web Vitals" écrit à gauche avec un téléphone sur la droite

Boostez vos Core Web Vitals pour améliorer votre référencement naturel grâces à ces conseils

Boostez vos Core Web Vitals pour améliorer votre référencement naturel grâces à ces conseils

Google & les Core Web Vitals.

En juin 2021, Google a commencé à déployer la mise à jour Core Web Vitals tant attendue. Cela signifie que la vitesse et le temps de chargement des pages de votre site auront un impact encore plus prononcé sur votre classement dans les résultats Google. Alors, comment adapter votre stratégie de référencement à ce changement ? Jetons un coup d’œil à 5 choses que vous pouvez faire pour améliorer votre score !

Nous vous avons listé 5 actions à effectuer dans ce sens pour améliorer la performance de votre site web :

Optimisez vos images

C’est un des points essentiels pour améliorer les performances de votre site internet ! Les images utilisées sur votre site doivent être adaptées pour que votre référencement soit le plus efficace possible.

Ainsi il convient de s’assurer que les images utilisées soient aux dimensions adéquates d’après leur emplacement sur le site, et bien compressées. Par exemple, il ne sert à rien d’utiliser une image de 2000 sur 2000 pixels à côté d’un petit texte ! Un grand nombre d’outils gratuits sont à votre disposition pour optimiser vos images : côté (re)dimensionnement, on pense notamment à Adobe Spark, et côté compression on peut citer tinypng ou encore squoosh.app. 

Le format de l’image est également important dans cette quête d’optimisation de vos performances. Des formats récents comme le « WebP » peuvent ainsi vous aider à obtenir des images de haute qualité tout en ayant un poids réduit au possible.

Stabilisez le chargement de vos pages en réservant de l'espace pour les images.

L’un des nouveaux critères à prendre en considération est le « décalage de mise en page cumulatif » (Cumulative layout shift ou CLS en anglais).

Ce décalage est l’une des principales causes de frustration pour les utilisateurs d’un site web, et vous l’avez probablement déjà expérimentée. En effet, ce décalage est par exemple ce qui arrive parfois lorsqu’on ouvre un site sur son téléphone portable : le texte s’affiche, et lorsque l’on s’apprête à cliquer sur un élément, surprise, une image apparaît à sa place ! Il était toujours prévu que cette image soit là, cependant elle a chargée plus lentement que le texte, ce qui donne cette impression de décalage.

La cause du décalage réside dans l’utilisation d’images (ou de publicités, …) dont les dimensions ne sont pas spécifiées dans le CSS. Si ces éléments sont mal dimensionnés, ils auront tendance à rendre le chargement instable, saccadé.

Il convient donc de bien s’assurer que les visuels utilisés sur votre site disposent de proportions appropriées, en veillant par exemple à ce que les attributs de hauteur et de largeur soient bien spécifiés via CSS.

Accélérez votre serveur pour réduire le temps de chargement

Il n’y a pas de secrets pour ce point, plus le serveur répond rapidement aux demandes des utilisateurs, plus votre site est, hé bien, rapide.

L’optimisation d’un serveur peut se faire de plusieurs côtés. Tout d’abord, assurez-vous d’avoir un plan d’hébergement offrant un niveau de performance élevé. Ensuite, dans de rares cas, vous pouvez également mettre à niveau le matériel utilisé (cette option n’est que très rarement possible si vous hébergez votre site via un prestataire externe).

Le fonctionnement des bases de données présentes sur le serveur peut également être optimisé afin de gagner de précieuses secondes. Sur WordPress, certains plugins tel WP-Optimize peuvent vous aider à optimiser vos bases de données.

Examinez les "CSS critiques" (critical CSS) pour charger plus rapidement le contenu

Quand votre navigateur web (Chrome, Firefox, …) charge une page, il doit récupérer le code HTML, le décoder, récupérer le code CSS, le décoder, récupérer le code JavaScript, le décoder, etc. Plus votre page est complexe, plus vous avez de code à récupérer et à décoder (et donc, plus votre page se chargera lentement). Les navigateurs modernes sont très puissants, mais ne peuvent pas toujours tout charger en même temps. Certains éléments doivent se charger dans un ordre spécifique et ralentissent le processus de chargement de la page. C’est parfois le cas de certains éléments CSS.

Pour charger beaucoup plus rapidement ces éléments CSS, il est possible l’incorporer directement dans le code.

C’est par exemple une des possibilités qu’offre le plugin WP Rocket , qui vous aide à optimiser la manière dont vos éléments CSS sont chargés et qui contribue ainsi à optimiser le temps de chargement des pages de votre site internet. Attention cependant, il arrive parfois que cela ‘casse’ la page. Il est donc important de tester plusieurs configurations et de vérifier à chaque fois si vos pages sont OK.

Quasiment tous les sites modernes incluent des éléments externes, que le site va ‘chercher’ ailleurs. Par exemple une police d’écriture Google Font, ou encore des éléments de tracking Google Analytics ou tout simplement des intégrations de posts Facebook, Instagram, etc.

Lorsque c’est le cas, la vitesse de votre site sera dépendante de la façon dont ces éléments externes sont codés. S’ils sont ‘mal’ codés, cela va ralentir votre site, mais vous ne pourrez rien y faire car n’avez aucun contrôle sur ce code externe.

Lorsque cela arrive, vous n’avez pas d’autre choix que d’évaluer l’importance de ces scripts externes, et la façon dont ils sont intégrés à votre site : par exemple, ai-je vraiment besoin d’afficher des posts Facebook sur mon site ? Si oui, puis-je le faire d’une façon différente que la façon actuelle qui ralentit mon site ?

Il est parfois possible d’héberger certains scripts externes directement sur son site. De cette façon, vous contrôlez un peu plus le processus de chargement. Pour y arriver, il vous faire un peu de recherche sur votre moteur de recherche préféré pour trouver une solution propre aux scripts qui posent problème (solution qui n’existera pas forcément).

Lorsque ce n’est pas le cas, assurez-vous alors au moins de charger les scripts de manière asynchrone ou de les reporter au dernier moment. De cette façon, le navigateur peut d’abord créer la page avant d’obtenir et d’exécuter le script externe. Sur WordPress, certains plugins offrent cette possibilité, comme par exemple Async Javascript.

Améliorez le chargement des scripts externes

Quasiment tous les sites modernes incluent des éléments externes, que le site va ‘chercher’ ailleurs. Par exemple une police d’écriture Google Font, ou encore des éléments de tracking Google Analytics ou tout simplement des intégrations de posts Facebook, Instagram, etc.

Lorsque c’est le cas, la vitesse de votre site sera dépendante de la façon dont ces éléments externes sont codés. S’ils sont ‘mal’ codés, cela va ralentir votre site, mais vous ne pourrez rien y faire car n’avez aucun contrôle sur ce code externe.

Lorsque cela arrive, vous n’avez pas d’autre choix que d’évaluer l’importance de ces scripts externes, et la façon dont ils sont intégrés à votre site : par exemple, ai-je vraiment besoin d’afficher des posts Facebook sur mon site ? Si oui, puis-je le faire d’une façon différente que la façon actuelle qui ralentit mon site ?

Il est parfois possible d’héberger certains scripts externes directement sur son site. De cette façon, vous contrôlez un peu plus le processus de chargement. Pour y arriver, il vous faire un peu de recherche sur votre moteur de recherche préféré pour trouver une solution propre aux scripts qui posent problème (solution qui n’existera pas forcément).

Lorsque ce n’est pas le cas, assurez-vous alors au moins de charger les scripts de manière asynchrone ou de les reporter au dernier moment. De cette façon, le navigateur peut d’abord créer la page avant d’obtenir et d’exécuter le script externe. Sur WordPress, certains plugins offrent cette possibilité, comme par exemple Async Javascript.

Boostez vos Core Web Vitals pour améliorer votre référencement naturel grâces à ces conseils Lire la suite »